• Bonjour à toutes et à tous ! Sujet très intéressant que nous allons traiter aujourd’hui ! Plus le temps évolue et plus le mode d’alimentation des gens changent. Face aux problématiques rencontrées au 21ème siècle, tout le monde prend conscience l’alimentation doit être adaptée.
  • C’est en partie pour ça que différente types d’alimentation ont vu le jour pour exploser ces dernières années ! Mais alors comment comprendre la différence dans toute cette masse d’informations et comment savoir si tel ou tel type de régime est adapté pour soi ?
  • Tant de questions auxquelles il est difficile de répondre, voilà pourquoi je vous écrit cet article aujourd’hui. Je vais tâcher de vous éclairer sur tous ces nouveaux modèles alimentaires.
  • Soyons clair avant de rentrer dans le détail, je ne suis pas la pour juger de si ceci ou cela est bien ou pas, chacun fait comme il le ressent. Je ne suis moi-même pas végan, végétalien ni quoi que ce soit d’autre. Je ne vais pas non plus (trop) m’épancher sur l’origine de chaque modèle ou le pourquoi de cette restriction. Nous sommes ici pour parler alimentation, pas histoire.
  • Si vous voulez en savoir plus sur les origines de ce qui va suivre, libre à vous de faire vos recherches, vous pourrez retrouver tout un tas d’informations pertinentes sur le Web !
  • Dernière chose, ces modèles alimentaires ne sont pas conçus pour perdre du poids à la base mais dans un but de rééquilibrage alimentaire et procéder à une nouvelle approche de son alimentation tout simplement.
  • Voilà introduction terminée, nous pouvons commencer, c’est parti !

Les Végans

  • Voici le premier thème que je veux aborder avec vous. Alors disons le tout de suite être végan est plus qu’une simple alimentation, c’est carrément un mode de de vie. C’est d’ailleurs peut-être pour cette raison que certains les trouvent beaucoup trop extrémistes.
  • Alors qu’est-ce que j’entends quand je parle d’un mode de vie ? Et bien une personne végan ne l’est pas uniquement pendant ses repas journaliers mais au quotidien. Leur façon de s’habiller est aussi penser de cette façon. En effet vous ne verrez jamais un végan habillé avec une veste en cuir sur le dos ou encore une fourrure ou tout autre habit ou accessoire qui aurait pu être au préalable testé ou carrément issu des animaux.
  • Je disais un peu plus haut que certains les qualifient d’extrémistes. Ceci peut s’expliquer par le fait qu’ils font leur maximum pour préserver la cause animal et que nous “les autres” avons tendance sans même le savoir à ruiner tous leurs efforts. Je peux comprendre que ça doit donner en sentiment de frustration immense même si je le répète, je ne suis pas végan.
  • Bref venons en maintenant au côté alimentation car c’est réellement cela qui nous intéresse. Contrairement aux autres modèles que nous allons aborder, la personne végan ne va rien manger qui soit issue de l’espèce animal (tout comme l’habillement), ce qui exclut donc de nombreux aliments en plus de la viande et le poisson comme le lait, les oeufs, mais aussi le miel ! Vous l’avez donc compris cela nous enlève énormément d’aliments dans notre alimentation, mais avec un peu d’inventivité, il est tout à fait possible de varier ses repas plusieurs fois dans la journée grâce notamment aux légumineuses (haricots rouges, blancs, lentilles et j’en passe) et aux oléagineux comme les noix ou les noisettes par exemple. Il ne fait pas non plus oublier tous les légumes et les fruits qui peuvent être consommés en abondance !
  • Mais alors est-ce que ce régime est vraiment bon pour la santé ? Et bien s’il est bien effectué, avec des plats bien variés pour couvrir tous nos besoins journaliers il n’y a pas plus de danger qu’un autre (tout en sachant qu’il est pratiquement impossible d’avoir tous nos apports quotidiens sans se complémenter). Par contre si le régime n’est pas organisé ou mal compris il est très vite possible de se retrouver en carence de fer, de vitamines ou même de protéines si jamais les légumineuses ne sont pas assez conséquentes dans l’assiette.
  • Vous l’aurez donc compris, on ne se lance pas dans ce mode de vie au hasard car s’il est fait n’importe comment, les conséquences peuvent être graves !

Les Flexitariens

  • Alors généralement les personnes adoptant ce modèle sont beaucoup moins extrémistes par rapport à ceux que nous venons de voir.
  • En effet, ils prônent un nouveau mode d’alimentation mais sans trop se prendre la tête. Ils sont conscient des de la surconsommation de viande dans le monde et sont donc enclin à réduire de moitié puis de 3/4 leur consommation de viande et de poisson. Ainsi ce régime est parfaitement adaptée à une personne qui veut faire les choses en douceur sans partir dans les extrêmes.
  • Et oui l’avantage dans ce régime c’est que vous n’avez aucun interdit, c’est selon votre feeling. Le but au delà de réduire sa consommation de viande ou poisson et plus centré sur le fait de réduire la quantité de ses aliments pour privilégier la qualité.
  • Il est vrai que selon l’adage : “30% de calories en moins représentent 20% de vie en plus”. C’est un fait réel, en Occident nous mangeons beaucoup trop et souvent très mal. En Asie par exemple, nombreux sont ceux qui adoptent le régime Okinawa, prônant un régime basé sur les micro nutriments et un faible apport en calories sur la journée.
  • La diète Flexitarienne rejoint donc un peu celui-ci avec des aliments les plus naturels possible et Bio quand c’est possible ou à portée de budget. Tous les aliments transformés vont donc être évités le plus possible favorisant les aliments “vivants”.
  • Vous l’aurez donc sans doute compris, ce modèle peut être adapté par tous (sauf nourrissons et enfants en bas âge) car il est peu contraignant à mettre en place et a beaucoup moins de chances de vous apporter des carences par rapport aux autres que j’ai ou que je vais évoquer.
  • Pour certains, c’est un premier stade avant d’aller plus loin et se diriger vers le l’arrêt complet de la viande et du poisson et des produits provenant d’animaux en général.

Les Végétaliens

  • Alors qu’est-ce qui peut bien différencier un végan d’un végétalien ? Et bien pas grand chose en soi. Niveau alimentation c’est exactement la même chose, absolument rien qui provienne ou qui soit issue du règne des animaux.
  • En revanche la ou le modèle végan est véritablement un style de vie, ou même des sorties et des achats quotidiens sont rythmés par ce mode, ce n’est pas du tout le cas pour un végétalien.
  • En bref, lui s’arrête à son alimentation, ce qui au final ne lui prend pas une aussi grande place dans sa vie.
  • Par contre il représente les mêmes risques de carences que le Véganisme si ce “régime” est mal fait.

Les Végétariens

  • Nous voilà sur le dernier modèle de l’article, ceux dont on entend parler depuis le plus longtemps. Alors qu’est-ce qui les différencie du reste ?
  • La grosse différence est celle-ci : un végétarien ne mange ni viande ni poisson car ce sont des animaux morts, mais il est d’accord pour manger des produits laitiers, ou même des oeufs car ça provient d’animaux que nous n’avons pas été obligé de tuer. C’est un rapport assez différent du modèle végan finalement et qui se rapproche beaucoup plus du végétalisme et flexitarien car c’est adaptable.
  • Alors ce type de végétarisme est le plus connu et répandu en Europe mais il en existe d’autres. En effet certains ne mangent pas d’œufs mais des produits laitiers, pour d’autres ce sera l’inverse et certains s’autorisent même à manger du poisson.
  • Finalement il n’y pas vraiment de règle à travers de modèle, tout est adaptable.
  • Les risques de carences sont également moindre ici car plus de nutriments sont à disposition pour varier l’alimentation.

Conclusion

  • Voilà c’est la fin de cet article, j’espère qu’il vous aura plu, que vous aurez appris de choses et que ça vous aura dissuader de vous lancer dans n’importe quel mode de vie sans s’informer en amont.
  • Comme je l’ai dit en début d’article je ne suis pas la pour juger, je vous ai simplement présenté les modèles que je retrouves de plus en plus souvent autour de moi, à vous de voir selon votre profil, vos goûts et vos envies !
  • Le plus important est que vous preniez plaisir dans votre assiette mais pas au détriment de votre santé, ne l’oubliez jamais !
  • Très bonne fin de journée, à très bientôt !