• Bonjour à toutes et à tous ! Aujourd’hui je vous consacre un article spécialement consacré à la protéine. Que ce soit sous forme, solide ou de poudre, beaucoup d’idées reçues existe à propos de cela, je vais donc venir éclairer votre lanterne !
  • Souvent victime d’une mauvaise image, tous les mythes qui lui sont associés sont faux et proviennent de sources qui ont été modifiées.
  • Vous l’avez donc compris, je vais essayer de tout vous dire dans cet article (au moins l’essentiel à savoir) afin que vous sachiez dêmeler le vrai du faux et enfin cesser (si c’est votre cas) de diaboliser ce nutriment.
  • Voilà, je n’en dirais pas plus dans cette introduction, je vais développer en détails dans les lignes venant juste après celles-ci donc je vous invite vivement à continuer votre lecture.

Nutriment uniquement dedié au sport ?

  • Alors traitons tout d’abord ce premier point. Le premier sujet ou il y a souvent des incompréhensions. Est-ce que la protéine est destinée uniquement aux sportifs ? La réponse est non !
  • Je vous le dit très souvent , votre alimentation quelque soit vôtre âge doit être équilibré, il est donc évident que ce nutriment doit faire partie de votre alimentation quotidienne. Mais alors pourquoi est-ce que les sportifs en consomment plus que la moyenne.
  • La raison est simple, ce nutriment est celui qui va venir participer à la reconstruction des fibres qui ont été détruites pendant l’entraînement, il va donc directement participer à la construction des muscles. Donc vous l’aurez bien compris, c’est un macro nutriment qui a une place importante, voir primordial chez un sportif, surtout pour un “go muscu” car il va directement venir participer à son évolution physique.
  • Et comme je l’ai dit, même si vous ne faîtes pas de sport, vous devez en consommer quand même pour leur effet rassasiant et les bénéfices qu’elles apportent. Et pour la quantité vous allez me dire ? Et bien voilà les chiffres si vous êtes une personne sédentaire (en moyenne) :
  • 56 g de protéines pour un homme
  • 46 g de protéines pour une femme.
  • Les chiffres seront différents pour le sportif. En effet si une personne s’entraîne dans une salle de musculation dans un objectif de prise de muscle les chiffres seront plutôt les suivants (en moyenne encore une fois) :
  • 120 à 150 g de protéines pour un homme
  • 100 à 120 g de protéines pour une femme
  • Encore une fois je le répète c’est une moyenne. Certains auront besoin de plus d’autres de moins, c’est propre à chacun. Retenez simplement que ça ne sers à rien de trop en consommer car votre corps ne peux pas tout assimiler.
  • Donc si vous pensez que plus vous allez en consommer plus vous allez prendre de la masse c’est complètement faux. Votre corps à une limite d’assimilation, à partir du moment ou elle est atteinte, tout ce que vous avalez ira directement à la poubelle. Donc ne soyez pas extrême et restez dans la limite.

Protéines solides ou liquides ?

  • Ah ce fameux débat ! Qui n’a jamais entendu : “Tu bois de la protéine ? Mais tu te dopes ? ” ou alors “Mais ce n’est pas de la vrai protéine”.
  • Alors pour commencer si vous pensez que la protéine c’est du dopage, et bien sachez que nous sommes tous dopés, même nos grands-parents ! Tout le monde en consomme, il y en a dans les oeufs, les lentilles, de partout ! Le dopage c’est quand on passe au stade des piqures ou des produits illégaux, rien de comparable à la protéine !
  • Alors qu’on soit clair d’entrée de jeu, que vous consommiez votre protéine souis forme de shaker ou en solide est exactement la même chose. Alors pourquoi la consommer en poudre dans ce cas ? Tout simplement pour le côté pratique, après une séance intense, on peut redonner des nutriments à notre corps sans attendre d’être chez nous et de cuisiner du poulet.
  • Et encore une fois la protéine en poudre fait partie de la famille des “Compléments alimentaires”. Tout est dit dans l’intitulé, ce n’est pas la pour remplacer votre alimentation mais pour combler certains manques que vous pouvez avoir dans la journée, il n’a jamais été question de venir remplacer un repas !
  • Mais alors est-ce que la protéine en poudre est obligatoire pour progresser en musculation ? Souvent on se dit que nous pouvons avoir notre quota journalier si nous sommes sédentaire mais que nous allons avoir du mal en faisant de la musculation.
  • C’est une question qui mérite d’être posée mais je dirais que non ce n’est pas obligatoire. Pour ma part je n’ai consommer que de la protéine solide pendant plus d’un an et demi, j’ai ensuite essayé durant quelques mois mais j’ai arrêté car j’avais du mal avec le goût. Je suis donc revenu à de la protéine solide car je préfère la consommer sous cette forme.
  • Donc si vous êtes débutant, vous pouvez vous débrouiller sans allez acheter de protéines en poudre, vous allez progresser sans aucun problème.
  • Enfin pour en terminer avec cela, et pour répondre à ceux qui aiment dire “en poudre c’est pas de la vraie protéine” et bien si je vous assure ! C’est quoi le procédé alors ? Il est très simple, on enlève tous nutriments que nous ne voulons pas pour avoir un concentré de protéines dans un shaker.
  • Cela peut-être intéressant lorsque vous êtes dans une période de perte de poids, car vous avez un gros apport en protéines tout en limitant le nombre de calories.

Combien choisir sa protéine ?

  • Alors oui à l’heure actuelle il y a 50 marques de protéines qui existent, c’est dur de s’y retrouver. Alors je ne vais pas vous recommander de marque étant donné que j’en ai testé très peu, au nombre de trois. Alors je n’ai pas pu me rendre compte réélllement de la qualité car j’ai trop vite arrêté. Par contre je pense que vous devez regarder un facteur important au moment de l’achat.
  • Protéine fromagère ou laitière, voilà la première est (presque) l’unique chose que vous devez demander. En effet la première sera bien souvent dénaturée en ajoutant des produits chimiques pour l’extraction de la protéine alors que ce sera beaucoup plus naturel pour la laitière, elle sera donc meilleur pour votre santé, car beaucoup moins dénaturée.
  • Si je devais vous donner un conseil pour la marque, ce serait de prendre en France si c’est possible car les contrôles sont beaucoup plus sévères ou alors une marque ultra transparente sur la traçabilité de ses produits.

Quoi consommer en solide

  • Voilà, nous avons vu le côté liquide de la protéine, venons en maintenant au côté solide, celui que je préfère car c’est ce que je consomme au quotidien.
  • Alors contrairement aux idées reçues, il est possible d’avoir son apport quotidien en protéines uniquement avec l’alimention “classique”. Vous pouvez notamment consommer des oeufs, de la viandre blanche, viande rouge à limiter à une fois par semaine.
  • Vous pouvez également manger des légumineuse type lentilles, haricots blancs ou rouges, ou même de la mozarella dans vos salades !
  • Je ne les cite pas tous mais il y en a plein d’autres !
  • Vous le voyez donc, le choix est varié, il suffit simplement d’être créatif et de se creuser un peu la tête.

Conclusion

  • Voilà nous arrivons à la fin de cet article, j’espère qu’il vouys aura plus et qu’il aura répondu à toutes vos questions !
  • Je vais revenir sur un dernier mythe avant de vous laisser, est-ce qu’une surconsommation de protéines peut nuire à vos reins ? Alors ça peut en effet, mais il faut vraiment avoir une consommation très très excessive.
  • C’est comme tout, consommer quelque chose de façon extrême sera dangereux quoi qu’il arrive. Si vous consommez trop d’eau, vous pouvez également mourir, qui l’eut cru c’est pourtant quelque chose d’essentiel à la santé. Oui c’est le cas, mais en grande quantité c’est l’inverse.
  • Je vous laisse donc la dessus, n’hésitez pas à partager cet article autour de vous si vous avez aimé, à très bientôt !

Vidéos YoutubeMes programmes