• Bonjour à toutes et à tous, j’espère que vous avez la forme ! Aujourd’hui nous allons aborder un sujet passionnant, comment entamer une perte de poids lorsque nous sommes arrivés au point de non retour. Autrement dit l’obésité voir l’obésité morbide.
  • Ce mot fait peur je vous l’accorde et c’est bien normal, il rime avec la mort, mais c’est bien ce qui attend les personnes victimes de ce surpoids si rien ne se passe, il faut qu’une importante perte de poids commence à s’opérer.
  • Donc vous l’avez compris, aujourd’hui ça ne vas pas être un sujet très drôle à traiter mais il faut l’aborder car c’est un vrai sujet.
  • Je tiens également à en parler car il y a beaucoup d’idées reçues le concernant et énormément d’incompréhensions. J’espère donc que vous en saurez plus à la fin de cet article et que je t’aurais appris des choses.
  • Bref, c’est la fin de cette introduction, rentrons maintenant dans le vif du sujet !

Maladie ou pas ?

  • C’est la première des questions que je me suis posé lorsque j’ai commencé à m’intéresser à ce sujet la. Je voyais certains qui disaient non et d’autres que oui. Tout ceci me paraissait assez compliqué et m’avait plus embrouillé qu’autre chose, j’ai donc du faire le tri et aller fouiner encore et encore pour trouver les bonnes informations.
  • Pour moi clairement les deux sont vrais. L’obésité peut autant être du à une maladie comme cela peut-être du à de mauvaises habitudes alimentaires. J’irais même plus loin, dans certains cas je suis convaincu que c’est l’ensemble et l’accumulation de ces deux facteurs qui emmène à l’obésité.
  • Alors quand je dis que ça peut-être du à la maladie, je parle de pathologies comme des facteurs héréditaires, hormonaux, mentaux ou encore des régimes qui étaient trop restrictifs.
  • Il y a donc des choses qui facilitent la prise importante de poids, mais je pense que les dégâts peuvent être limités si le régime est adapté. Puis une étude à prouvé que les personnes victimes de l’obésité ont tendance à s’enfoncer dans leur déni si ont leur dit qu’ils ne peuvent rien faire contre ça, que le combat est perdu d’avance.
  • Donc oui bien entendu qu’il y a des facteurs autres que les habitudes alimentaires mais pour le bien de ces personnes et afin de les motiver à se battre, je pense qu’il faut éviter de les enfoncer dans leur victimisation afin de leur donner la force de s’en sortir et de reprendre le dessus.
  • Nous ne parviendrons peut-être pas à rendre la personne en question toute svelte, mais sans aucun doute la ramener à un poids de forme qui ne la met pas en danger de mort à tout moment de son quotidien.
  • Et donc quand je parle des mauvaises habitudes qui ont été prises, cela concerne essentiellement le manque d’activité physique et les repas du quotidien trop riches en calories.
  • Voila donc les deux facteurs qui peuvent très bien emmener tout droit vers l’obésité. Et donc quand je parlais des deux combinés, c’est quand la personne concernée à déjà une génétique qui ne l’aide pas, et que la nourriture a côté n’est pas adaptée. C’est un cocktail parfait pour enchaîner les kilos !

Pourquoi ne pas réagir avant ?

  • C’est également une question qui revient souvent, pourquoi se laisser aller jusqu’à dépasser les 100 kilos ? Effectivement ça parait incompréhensible pour une personne qui n’a pas de soucis de poids.
  • Pourtant ça peut aller très vite, puis il y a ce déni durant un certain temps. En effet, tant que c’est pas trop voyant, la personne a tendance à fermer les yeux pour ne pas se rendre compte de ce qui se passe. Une fois pris dans l’engrenage c’est assez compliqué d’en sortir. A partir du moment ou vous avez pris l’habitude de fournir plus de calories à votre corps, il va avoir l’habitude et va toujours plus en demander.
  • Souvent quand la personne se rend compte des dégâts, c’est déjà trop tard, enfin ce n’est jamais trop tard mais ça va être compliqué. Mais dites vous simplement que votre corps n’apprécie pas d’avoir des fluctuations de poids trop souvent, quand vous effectuez l’effet yo-yo vous allez avoir de plus en plus de mal à revenir à votre poids de forme.
  • Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que votre corps développe de nouvelles cellules adipeuses (graisseuses) lors de chaque prise de poids et que vous ne pouvez plus les perdre par la suite.
  • Alors non seulement vous aurez du mal à perdre mais vous aurez également de la facilité à prendre du poids, c’est donc très mauvais pour garder un poids fixe.

Le chiffres ça donne quoi ?

  • Pour ce qui est des études concernant l’obésité en France, il y a maintenant 30% de la population adulte concernée par le surpoids (pas forcément obèse), ce qui est énorme !
  • Alors pourquoi ça augmente ? Et bien la nourriture que nous avons à disposition à l’heure actuelle n’aide pas du tout à maintenir un poids de forme. C’est exactement la même chose pour les technologies qui évoluent sans cesse mais qui limite clairement nos efforts du quotidien.
  • Je pense notamment aux trottinettes électriques, aux escalators et j’en passe. Bref, ces deux facteurs ont énormément joués sur les l’augmentation de ce chiffre.
  • Voila pourquoi on vous incite à bouger et vous mettre au sport et de faire attention à ce que vous mangez. Donc si vous êtes en léger surpoids, soyez vigilant à propos de votre activité physique et votre alimentation.

Un obèse peut faire du sport ?

  • C’est également un point important à aborder. Je parle de faire du sport mais est-ce qu’une personne qui est arrivé à un point de non retour peut vraiment faire du sport ?
  • C’est une question qui mérite d’être posée, et il est vrai que le sport doit être fait de manière progressive. Il ne faut jamais perdre de vue que les genoux d’un obèse doivent supporter tout son poids donc il vaut mieux commencer simplement à marcher avant de courir.
  • Il ne faut jamais perdre de l’esprit que vous êtes en face d’une personne qui a une grosse masse à bouger et qui a tendance à se fatiguer très vite donc il faut savoir d’adapter.

Et après ?

  • Vous avez donc décidez de vous reprendre en main ça y est c’est maintenant ? Et bien une fois que vous avez commencé à changer vos habitudes alimentaires et votre activité physique vous pouvez accélérer cela de deux manières différentes.
  • Deux solutions s’offrent à vous. Il y a l’opération ou la prescription médicale à vous de voir. Par contre pour ce qui est de l’opération, il ne faut jamais perdre de vue que ça doit être fait en dernier recours quand rien d’autre ne fonctionne.
  • Il faut faire les choses dans l’ordre et donc commencer par modifier d’abord son comportement avant de partir sur autre chose.
  • L’opération ne sera pas accessible pour tout le monde, est vise à réduire les apports alimentaires. C’est ce qu’on appelle la chirurgie gastrique et destinée uniquement aux personnes obèses.
  • Pour ce qui est des médicaments, ça ne sera pas des médicaments classiques que vous pouvez retrouver en supermarché. Ils seront prescrits uniquement sur ordonnance et le but premier est de limiter l’absorption des graisses et d’apporter de la satiété.
  • Ces deux méthodes seront utilisés en dernier recours si vous ne parvenez pas à perdre du poids, je répète que ce n’est pas la priorité.

Conclusion

  • Pour en terminer, je vous souhaite du courage si vous êtes en période de perte de poids en ce moment car ça demande une énorme force mentale. Je sais à quel point il est difficile de se détacher de ses mauvaises habitudes. Mais sachez que si vous lisez ces lignes c’est déjà le signe que vous êtes sur la bonne voie et que vous avez envie de changer.
  • Il faut également savoir que parfois, le fait de manger est là pour “soigner” des maux profonds comme la solitude ou pour affronter des traumatismes passés.
  • Quoi qu’il en soit, si vous avez un proche concerné par cela il fait l’accompagner seulement au moment ou il l’aura décider car la décision viendra de lui et uniquement de lui.
  • C’est la fin de cet article, n’hésitez pas à le partager autour de vous s’il vous a plus, à très bientôt !

Vidéos YoutubeMes programmes