Quels sont les meilleurs exercices à faire quand on veut maigrir ? Il existe un tas d’idées reçues à ce sujet-là. Dans cet article, je vais donc vous donner les clefs et les secrets d’une perte de poids réussie avec l’aide du sport. De plus, une activité physique va avoir un effet bénéfique sur votre santé, va vous permettre d’affiner votre silhouette et vous pouvez vous entraîner chez vous et sans matériel ; donc pourquoi se priver ?!

Bien entendu, ne faire que du sport n’est pas magique, il va falloir une bonne alimentation en parallèle, mais si vous êtes sur le bon chemin dans ce domaine, il ne vous restera plus qu’à régler la ligne de mire en ce qui concerne la nourriture. Et qui dit sport et alimentation optimisée, dit également perte de poids durable !

Ainsi, vous pourrez également vous permettre de manger en plus grande quantité et de ne pas vous affamer car vous allez augmenter votre dépense calorique journalière.

Nous allons donc aborder chaque étape d’une séance de sport efficace et je vais vous donner mon top 8 des exercices les plus intéressants pour éliminer vos kilos superflus, qui en plus de ça, sont simples à mettre en place et à pratiquer !

Mon but est donc de vous fournir un programme clés en main pour maigrir. De plus, je vous fournis également une séance complète à la fin de ce guide afin de brûler un maximum de gras !

Je vous recommande donc vivement de continuer votre lecture car cela pourrait bien booster vos résultats et vous apporter une fulgurante transformation physique !

La musculation pour maigrir ?

Avez-vous déjà pensé à la musculation en terme de sport pour vous aider à atteindre votre objectif ? Non ? Eh bien c’est une grave erreur car ça peut être encore plus intéressant que le cardio !

En effet, c’est un sport qui va vous demander une grosse dépense d’énergie, vous allez brûler un maximum de calories. Alors je ne dis pas que le cardio n’est pas important et inefficace, loin de là, mais seulement s’il est exécuté selon une méthode bien précise.

En effet, faire du cardio à intensité modérée pendant 45 minutes ou plus, c’est très bien pour gagner en endurance, mais certainement pas pour perdre du poids. Pourquoi ? C’est simple, parce que le cardio – ou n’importe quel autre sport – pratiqué avec une faible intensité est loin d’être efficace.

Pour bousculer et booster le métabolisme, il faut y mettre de l’intensité ; donc, ça passe soit par du fractionné, soit par du cardio training. Pour le fractionné, il est possible d’en faire en courant, avec un temps d’effort et un temps de récupération. De plus, il est également possible de le faire en vélo, en échelonnant 20 secondes à fond et 40 secondes à une minute de récupération.

Pour ce qui est du cardio training, c’est très simple à mettre en place. C’est un ensemble d’exercices de cardio et de musculation qui vont devoir être faits et refaits sur plusieurs tours. Cela va également permettre de perdre du poids et de tonifier les muscles.

Temps de la séance ? 15 à 20 minutes tout au plus, un temps bien inférieur à un jogging classique et beaucoup plus efficace.

L’importance du métabolisme

Voilà pour la partie cardio ; passons maintenant au côté musculation. Pourquoi faut-il ajouter la musculation à votre cardio ?  Tout simplement parce qu’elle va venir augmenter davantage la vitesse de votre métabolisme.

D’ailleurs, je parle de métabolisme depuis quelques lignes, mais je n’ai pas trop précisé à quoi ça sert. Pour vous la faire courte, plus il va être rapide et plus vous allez avoir de la facilité à perdre du poids. Nous avons tous un métabolisme de base et c’est pour cette raison que vous avez toujours dans vos connaissance une personne qui mange comme quatre mais qui ne prend pas un gramme. Heureusement pour vous, vous pouvez augmenter ou réduire le vôtre à votre guise et la musculation est donc un excellent moyen d’y parvenir.

En effet, plus vous allez prendre du muscle, et plus celui-ci va augmenter en conséquence. Si on y regarde de plus près, c’est logique car vous allez augmenter votre masse musculaire, ce qui va augmenter le nombre de calories dont votre corps va avoir besoin chaque jour en proportion.

Il faut enlever de votre tête cette croyance selon laquelle la musculation sert uniquement à se muscler et rien d’autre, car c’est complètement faux. Si on effectue une séance avec une grosse intensité ou qu’on travaille plusieurs groupes musculaires à la fois, ça demande une énorme dépense d’énergie à votre corps, ce qui va se traduire par la consommation de calories et donc, par une perte de poids.

Par exemple, lorsque vous travaillez vos jambes, vous pouvez être sûr que vous allez avoir dépensé énormément de calories quand vous aurez terminé, car ça fait partie de vos gros groupes musculaire, ce sont les fondations. Vous l’aurez compris, une bonne méthode de cardio couplée à une bonne séance de musculation peut donc être très efficace.

Brûler des calories au repos

De plus, et ce sera le dernier point de ce chapitre, vous allez encore brûler des calories pendant plusieurs heures après votre séance. Ce qui va encore augmenter votre perte de poids ! En effet, les efforts pratiqués à forte intensité peuvent booster le métabolisme pendant plus de 72 heures, contre à peine quelques heures pour ce qui est des sports d’endurance.

Brûler du gras en dormant, c’est le rêve non ? Eh bien, grâce aux méthodes que je viens de vous donner, c’est tout à fait jouable, et c’est exactement ce que vous devez faire pour maigrir le plus rapidement possible.

Si vous êtes une femme, vous pouvez être rassurée, vous n’allez pas devenir un homme en pratiquant la musculation. En effet, votre taux de testostérone est bien trop faible par rapport à vos homologues masculins, ce qui vous empêche d’obtenir une trop grosse masse musculaire.

Les bases sont donc posées et nous allons creuser ça tout au long des chapitres qui arrivent. Alors, si vous voulez plus des détails et que vous avez encore des interrogations, continuez votre lecture, je suis certain que vous allez obtenir vos réponses !

Chez soi ou en salle ?

Vient maintenant la question de savoir s’il vaut mieux faire ça en salle ou chez soi. Quelle est la meilleure alternative ? Eh bien à vrai dire, il n’y en a pas, il faut simplement choisir celle qui vous correspond le mieux.

Si on cherche à savoir dans quelle configuration obtenir la meilleure progression, bien entendu, rien ne vaut la salle de sport. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que la salle offre beaucoup plus d’alternatives pour pouvoir effectuer sa séance et votre progression pourra être bien plus rapide et plus durable.

Oui mais voilà ! Je sais que certains – et certaines – d’entres vous n’ont pas envie d’aller se montrer à la salle, et que seul l’entraînement à la maison sera validé. Cependant, vous devez bien vous mettre en tête que vous ne pourrez pas avoir la même progression qu’une personne qui se rend à la salle.

En effet, c’est grâce à la surcharge progressive que vous allez pouvoir progresser et en restant chez vous, cela va être limité au poids de corps, ou juste avec un peu de matériel maison. Et pour le coup, je sais de quoi je parle car je me suis entraîné 1 an et demi chez moi avant de passer le cap et d’aller m’inscrire en salle.

Mon avis

Verdict ? J’ai remarqué une progression beaucoup plus rapide… Donc si vous voulez mon avis, il n’y a aucun problème à commencer chez vous, surtout si vous êtes débutant. De ce fait, vous allez pouvoir habituer votre corps petit à petit à sa charge d’entraînement quotidien, et vous serez prêt au moment d’aller en salle de sport.

Le mieux est de vous fournir deux haltères et de commencer à faire des exercices car ce sont justement des exercices que vous allez pouvoir effectuer également au sein de votre club. De ce fait, vous n’allez pas vous sentir gêné et ne pas savoir quoi faire de ces engins car vous serez déjà capable de les manier correctement et de faire une séance avec deux haltères.

Je le répète, mais tout ces conseils ne sont pas obligatoires, vous pouvez tout faire chez vous ou même vous inscrire dans un club même en étant débutant ; à vous de voir selon votre profil, votre état d’esprit et surtout le timing selon lequel vous souhaitez atteindre vos objectifs.

Bien ; pour en terminer avec ce chapitre, je vais vous lister 3 avantages et 3 inconvénients sur l’entraînement en salle versus l’entraînement chez soi ! Commençons sans attendre avec l’entraînement à la salle !

3 avantages d’un entraînement en salle

  • Du matériel à disposition pour vous permettre de varier vos entraînements. En effet, il est important de choquer vos muscles afin de ne pas les habituer à toujours effectuer le même type d’effort, au risque de voir votre progression de plus en plus limitée.
  • Des coachs et des adhérents pour vous aider et vous corriger. Ce n’est peut-être rien pour certains, mais ce côté social peut être très important pour d’autres au contraire.
  • Un lieu de relâche hors de votre maison, qui vous permet de couper pour de bon et donc d’éviter d’être distrait par les enfants ou une visite inattendue. Dans ce cas de figure, vous n’avez aucune excuse et vous êtes dans le plus grand calme et la plus grande concentration afin de bien effectuer votre séance journalière.

3 inconvénients d’un entraînement en salle

  • Le prix. Alors oui, c’est beaucoup moins cher par rapport à ce que c’était il y a quelques années, car nous avons eu la chance de voir fleurir tout un tas de salles low-cost proposant des abonnements à des prix très abordables ; mais c’est tout de même un budget mensuel à prévoir, et qui peut refroidir ceux qui ont des revenus limités.
  • L’affluence. En effet, qui dit salles ayant des prix attractifs dit aussi beaucoup d’adhérents, attirés comme vous par ces offres alléchantes. De ce fait, s’entraîner pendant les heures de pointe peut quasiment devenir mission impossible, ce qui est évidemment très frustrant, surtout lorsqu’on a fait le chemin exprès et qu’on paie pour pouvoir s’entraîner.
  • Le temps perdu. En effet, si vous prenez une salle qui n’est pas vraiment à côté de chez vous, il va falloir prendre en compte le temps de trajet aller-retour, ce qui peut être problématique si vous avez un emploi du temps très chargé.

3 avantages d’un entraînement chez soi

  • C’est gratuit ! Eh oui, à l’inverse de la salle, vous entraîner chez vous ne va rien vous coûter. Alors, il va vous falloir trouver une autre excuse que l’argent si c’est l’option que vous souhaitez privilégier.
  • Le confort de la maison. En effet, vous pouvez vous entraîner pieds nus si ça vous chante, avec le type de musique que vous souhaitez ou même en regardant la télé. Et enfin, vous avez la douche pour vous tout seul lorsque vous terminez votre séance.
  • Pas de pression. Vous n’avez pas à craindre le regard des gens, vous pouvez donc vous entraîner sans aucune peur ni honte d’avoir un physique moins athlétique que ceux de la salle.

3 inconvénients d’un entraînement chez soi

  • Une progression limitée. Comme je vous l’a dit, vous allez vite arriver à une limite de poids en vous entraînant chez vous, ce qui peut être frustrant sur du long terme.
  • La perte de motivation. En effet, il a été prouvé qu’un entraînement chez soi était beaucoup moins sérieux sur du long terme car nous sommes posés en plein dans le confort de notre maison, et avec le temps, nous pouvons être plus attiré par l’appel du canapé que l’appel des haltères à soulever.
  • Le risque de blessures. En effet, comme je vous l’ai dit, vous allez devoir augmenter vos charges pour progresser ; seulement, plus celles-ci vont devenir lourdes et plus le risque de vous blesser va augmenter si les mouvements sont mal effectués. Vous allez me dire que c’est la même chose en salle mais pas tout à fait, car comme vu plus haut, certains pourront vous corriger si vous demandez conseil, ce qui est impossible chez vous. 

Voilà, je crois que nous avons fait le tour de la question, à présent à vous de choisir ce qui va vous correspondre le mieux, il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

Exercices : mon top 8

Maintenant que je vous ai donné la méthode pour optimiser votre perte de poids via la musculation couplée avec un bon cardio, je vais vous donner mon top 10 des meilleurs exercices à mettre en place au plus vite !

Numéro 1 : les burpees

Cet exercice est très connu grâce à l’armée, qui fait pratiquer cet entraînement de manière très régulière à ses recrues. En effet, les burpees sont très souvent mis en place lors de cardio training et j’avoue en faire également très régulièrement.

Il est très complet car il va faire travailler l’ensemble des muscles du corps, que ce soit le haut ou le bas, et va également vous faire travailler le cardio si vous les enchaînez à vitesse rapide. Et qui dit cardio à haute intensité et sollicitation des gros groupes musculaires dit également quoi ? Perte de poids !

Numéro 2 : le squat

Alors vous pouvez le pratiquer de deux manières différentes, soit en front squat (barre à l’avant), soit en back squat (barre à l’arrière), qui est le plus répandu des deux. Pour ma part, je préfère largement le front squat car c’est moins traumatisant pour les genoux et nous pouvons mieux cibler les quadriceps. Bien évidemment je parle de mon ressenti, ce ne sera peut-être pas le vôtre, donc essayez l’un ou l’autre et choisissez celui que vous allez préférer. Faites simplement attention à ne pas vous blesser, la technique est très importante quand on exécute ce genre d’exercices. Ainsi, vous pouvez l’effectuer sans charge quand vous commencez et en ajouter petit à petit. Bref, cet exercice est intéressant car il va solliciter vos jambes qui font partie des gros groupes musculaires.

Numéro 3 : la corde à sauter

C’est un excellent exercice de cardio souvent utilisé par les boxeurs. En effet, vous pouvez varier l’intensité pendant la pratique, en alternant vitesse modérée et vitesse rapide afin de travailler sous forme de fractionné. De plus, un autre point important concerne les genoux, qui seront moins sollicités qu’en course à pied par exemple, car il y aura moins d’impact. Bref, si vous voulez en savoir plus à ce sujet, allez consulter l’article complet que j’ai écrit à ce sujet en CLIQUANT ICI.

Numéro 4 : les fentes

Oui je sais, encore un exercice pour travailler les jambes, mais comme je vous l’ai dit, ils sont très importants lorsqu’on cherche à brûler des calories. Cela représente une bonne variante aux squats si vous n’êtes pas en mesure d’en pratiquer.

Numéro 5 : le mountain climber

C’est un exercice de cardio qui va solliciter à la fois la chaîne abdominale et les jambes. Il est très souvent inclus dans des séances de cardio training, tout comme les burpees. Si vous le faites sérieusement, je peux vous assurer que vous allez le sentir passer.

Numéro 6 : la kettlebell swing

C’est un exercice qui a été popularisé par les pratiquants de crossfit. En effet, il porte ce nom car il se pratique justement avec une kettlebell et ce n’est pas pour rien, il y a même une bonne raison. Ainsi, sa forme ainsi que sa poignée d’accroche sont parfaitement adaptées pour avoir un mouvement de balancier. Ce type d’exercice présente également de nombreux avantages, comme une amélioration de la posture car cela va vous demander d’avoir un bon gainage durant le mouvement de balancier. De plus, il va lui aussi, solliciter l’ensemble de vos muscles et venir grandement améliorer votre explosivité, votre puissance et votre endurance musculaire.

Numéro 7 : le travail en superset

C’est le fait d’enchaîner deux exercices de musculation l’un après l’autre. Très souvent, cela va concerner deux muscles antagonistes. Qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ? Eh bien c’est assez simple : ce sont les muscles qui sont à l’opposé l’un de l’autre, comme les pectoraux et le dos, ou encore les quadriceps et les ischio-jambiers. Ainsi, cela sera bien plus efficace que faire un seul exercice, car vous serez obligé de mettre plus d’intensité durant vos séries. Si vous avez un doute, essayez une séance en faisant des séries sur un muscle et une autre en travaillant au moins deux muscles, et bien entendu en superset. Je peux vous assurer que vous allez être bien plus épuisé avec la seconde méthode.

Numéro 8 : le crossfit

Oui, on peut penser ce qu’on veut du crossfit, mais ça reste également très efficace pour perdre du poids. Pour ce qui est de prendre de la masse, c’est une autre histoire, mais pas de débat à ce sujet. En effet, les « wod » communément appelés des circuits en crossfit, ont très souvent la forme de cardio training même s’ils sont plus axés sur le côté musculation, car il peut y avoir des charges de travail. Puis le côté « social » de cette pratique séduit de plus en plus de personnes chaque jour.

Quel programme choisir ?

On continue d’avancer et je pense que vous voyez déjà comment vous allez pouvoir structurer vos séances de sport. Mais nous allons encore aller plus loin et je vais maintenant vous donner tout un tas de programmes que vous pouvez mettre en place chaque jour en ce qui concerne la musculation.

De ce fait, étant donné que vous savez déjà comment effectuer votre cardio, il ne vous manque plus qu’un plan pour avoir la totale donc, restez bien attentif aux lignes qui vont suivre.

Je vais vous détailler tous les programmes qui existent en musculation, ce qui va vous permettre de choisir celui qui correspondra le mieux à votre envie et surtout à votre mode de vie.

Le Full Body

Alors, si ça ne vous dit rien, c’est simplement le fait de travailler l’ensemble de vos muscles en une seule séance. Cela peut être intéressant au début, afin d’habituer votre corps à la matière. En revanche, il vous faudra rapidement changer avec le temps car ça limite votre progression assez rapidement. Ce qui est paradoxal, c’est que vous pourrez le faire revenir au sein de vos entraînements quelques mois, voire quelques années après, afin d’apporter un peu de variété à vos exercices. En effet, il est très important de casser la routine afin de garder la motivation intacte. N’hésitez pas à profiter de cette période pour tester le plus d’exercices possible afin de voir ceux qui pourraient le mieux vous correspondre et ou pour lesquels vous avez le meilleur ressenti.

Le Half Body

Alors celui-ci peut justement être pratiqué en superset car vous allez travailler plusieurs muscles à la fois, mais pas l’ensemble du corps. Ainsi, vous allez en général travailler sur 2 ou 3 groupes de muscles. Vous pouvez par exemple effectuer une séance « pectoraux/triceps » ou « jambes/épaules », ce qui va vous demander une grosse dose d’énergie, car la dépense calorique va être importante. Pour ma part, j’effectue très souvent ce type de training car j’ai de bonnes sensations, et je vous invite à faire de même lorsque vous aurez fait le tour avec le Full Body.

Le PPL

C’est une variante du Half Body et j’alterne très souvent entre les deux. Mais pourquoi PPL ? C’est un terme anglais qui veut « Push-Pull-Legs », traduit en Français par « Pousse-tire-jambes ». Ce qui veut dire que vous allez faire une séance où vous allez travailler uniquement sur des exercices de poussées, c’est-à-dire que vous ne prenez pas en compte le muscle, mais simplement le mouvement qu’il va vous faire effectuer. Le lendemain, vous recommencez avec des exercices de tirage et le surlendemain, en faisant les jambes. Ce qui est intéressant avec cette alternative, c’est que le ressenti est bien différent de ce qu’on peut retrouver ailleurs et c’est vraiment adaptable. En effet, vous pouvez faire soit 3 séances par semaine (lundi-mercredi-vendredi) avec un jour de repos entre et avec le week-end de repos, ou bien 6 séances par semaine (du lundi au samedi par exemple) en reprenant la séquence initiale, soit :

Lundi : Push

Mardi : Pull

Mercredi : Legs

Jeudi : Push

Vendredi : Pull

Samedi : Legs

Le Split

Et enfin le dernier de la liste. J’ai pratiqué cette variante durant de nombreux mois. C’est assez efficace mais cela va demander une énorme implication de votre part. En effet, via cette variante, vous allez faire l’inverse du Full Body, vous allez travailler un seul groupe de muscles par séance. De ce fait, vous êtes condamné à effectuer au moins 5 séances par semaine si vous souhaitez solliciter tous vos muscles. De plus, ce n’est pas le plus intéressant en terme d’intensité, ce qui est contraire à votre objectif de perte de poids. En effet, vous n’allez pas être HS en effectuant simplement une séance bras (biceps/triceps) car c’est un petit groupe musculaire.

Conclusion ? Lequel est le meilleur ? J’aurais tendance à dire le PPL ou le Half Body, car c’est lors de ces séances que je me « tue » le plus mais je ne veux pas vous influencer, le principal est de bouger et de faire votre séance, peu importe l’option que vous allez choisir.

Pensez simplement à tout donner lors de chaque entraînement, et pensez à varier quand vous sentez que la routine s’installe. De plus, n’oubliez jamais de travailler le cardio, de préférence avant la séance, car cela va préparer vos muscles à l’effort, ce qui va considérablement limiter vos risques de blessures et améliorer vos performances.

Pour la durée de l’entraînement, pas besoin de rester à la salle plus d’une heure et demie (échauffement et cardio compris) sous peine d’avoir un entraînement contre-productif. En effet, passé une certaine durée, votre organisme va sécréter du cortisol, hormone du stress, qui va limiter votre capacité à construire du muscle.

Une séance complète et efficace

Bien ! Maintenant que je vous ai à peu près tout dit pour pouvoir mettre un place un plan efficace, il est temps de passer à la pratique !

En effet, dans ce dernier chapitre, je vais vous détailler l’une de mes séances que vous pourrez vous-même dupliquer pour chaque groupe musculaire. Ainsi, avec toutes les informations que vous avez maintenant à votre disposition, vous pourrez la répéter avec toutes les variantes que vous voulez. Elle va simplement vous servir de support à vos débuts.

*Je précise que cette séance est plutôt destinée aux pratiquants en salle.

L’échauffement

Tout d’abord, toute bonne séance de sport commence par un bon échauffement. Vous ne devez pas négliger cette étape et vous devez faire un « vrai » échauffement. Ce que je veux dire, c’est qu’un échauffement ne se limite pas à 5 minutes effectuées à la va-vite. En effet, il va plutôt falloir faire monter votre rythme cardiaque doucement afin de préparer votre corps à l’effort.

Pour ce faire, rien de tel que 10 minutes de vélo à intensité modérée, pas besoin de mettre du rythme, car c’est simplement pour vous mettre en mouvement.

Ensuite, vous pourrez vous diriger vers les charges libres et faire monter les charges de façon progressive. En effet, il faut faire attention, l’échauffement n’est pas terminé après le vélo, il continue afin de stimuler votre système musculaire.

Exercices avec charges libres

Vous avez dû voir que j’ai parlé de charges libres et pas de machines et c’est bien normal… Je m’explique : les charges libres vont venir solliciter beaucoup plus de muscles stabilisateurs et donc, vous faire brûler plus de calories tout en privilégiant la prise de masse.

À savoir que votre séance ne doit pas durer plus d’une heure et que vos répétitions doivent se compter entre 6 et 8. Pour les séries, pas plus de 4 par exercice.

C’est pour cela que je vous recommande de commencer par le développé-couché aux haltères afin de travailler vos pectoraux. En ce qui me concerne, je ne fais jamais cet exercice à la barre car c’est beaucoup plus traumatisant pour les épaules.

Passez ensuite aux tractions prise pronation. Cet exercice est un basique en musculation et il est très efficace pour travailler votre dos dans son ensemble. Il vaut mieux privilégier une prise normale à largeur d’épaules dans ce cas de figure.

Pour le troisième exercice, nous allons passer au développé militaire à la barre, pour solliciter l’ensemble des épaules. Attention à rester très gainé lors de cet exercice afin de ne pas se ruiner les lombaires.

On enchaîne avec l’exercice phare, les squats. Et je ne vous recommande pas les squats classiques mais plutôt les front squats (squat avant) car ils sont moins dangereux et le travail sera plus ciblé sur les quadriceps.

Et pour terminer, du curl debout à la barre, enchaînée avec des dips pour solliciter les biceps et les triceps. Oui, dans ce cas, vous enchaînez les deux car ce sont des petits groupes musculaires. Cela va vous permettre d’augmenter l’intensité et de découvrir le fameux travail en superset.

Pour bien finir…

Si vous avez encore du jus, vous pouvez enchaîner avec un cardio training de 15 minutes en fin de séance. L’idéal est de cibler les muscles travaillés lors de votre séance afin de bien terminer le travail à cet endroit.

Voilà, avec tous ces exercices vous aurez travaillé la totalité de votre corps. Bien entendu, c’est une séance de base et vous allez devoir la faire évoluer assez vite mais au moins, vous partez avec un support !

Conclusion

J’espère que vous êtes toujours là, et si c’est le cas, je vous félicite car c’est bien la preuve que vous souhaitez enfin effectuer des séances de sport efficace. Si ce guide vous a plu, je vous demande simplement de le partager autour de vous car c’est le meilleur moyen de m’aider et de faire connaître mon travail.

Si vous voulez qu’on aille plus loin ensemble pour le côté musculation, mon programme est toujours disponible en CLIQUANT ICI.

Je vous invite également vivement à rester attentif à ma chaîne YouTube car je poste de nombreuses vidéos au sujet de l’alimentation ces derniers temps et je vais encore en publier dans les semaines et mois à venir !

Pour le reste, tout se passe sur Pinterest et je suis désormais disponible sur Instagram via un nouveau compte !

À très bientôt !

Vidéos YoutubeMes programmes